On vous livre des astuces pour bien préparer le premier voyage et tous les autres.

Préparer le premier voyage scolaire … et tous les autres !

Sommaire

.Ça y est ! Petit bibou a grandi et cette année sera celle de son premier voyage scolaire ! Comment va-t-il faire sans son câlin du soir et sans sa petite veilleuse ? Et s’il fait pipi au lit ou qu’il pleure parce que je lui manque ? S’il est malaaaaaade ? Arghhhh ! C’est l’angoisse !

Pas de panique ! On vous dit tout sur comment bien préparer ce premier voyage en toute sérénité.

En général, le premier voyage scolaire ne commence pas avant 5 ans et ne dépasse pas 4 jours pour les plus petits. Si pour les enfants la distance reste très abstraite, sachez qu’en général, ces voyages scolaires se passent rarement de l’autre côté de la France afin de leur éviter un trajet long et inconfortable.

Le voyage scolaire est avant tout une formidable expérience pour nos petits et l’occasion de découvrir le monde ailleurs que dans son cocon familial, tout en étant en sécurité.

Posez les questions qui polluent votre tête

Parfois ce sont les élèves qui se trouvent stressés d’avancer sur cette terre inconnue de départ en voyage scolaire, mais souvent ce sont… les parents qui surpassent leurs enfants ! Hihi !

En même temps, c’est l’un des premiers sauts dans le grand bain pour nous aussi, non ?

Notre progéniture fait ses premiers pas vers l’aventure de la vie en société sans nous, nuitées comprises… Surtout, pas de culpabilité, c’est tout à fait normal de se sentir stressée. L’idée reste quand même d’offrir une très belle expérience à notre enfant et de le faire dans des conditions où nous nous sentons bien aussi. Pour cela, rien de telles que les réunions de préparation du voyage scolaire !

Ces moments sont destinés à vous présenter le séjour. Vous allez ainsi découvrir les objectifs pédagogiques du voyage, le planning, l’environnement et les activités auxquelles va participer votre enfant.

C’est LE moment où il faut poser toutes les questions qui nous taraudent l’esprit. Dans la série des questions, la first one est bien souvent : le pipi au lit / les couches. Sachez que 9,2% des enfants de 5 à 10 ans sont touchés par l’énurésie nocturne, ce qui est assez conséquent. Alors, rassurez-vous : si votre enfant est concerné et que vous n’osez pas poser la question, il y a de fortes chances pour qu’un autre parent la pose à votre place.

Viennent ensuite les questions de tétine, doudou, veilleuse ou encore biberon.

Voici une petite liste, si jamais vous avez peur d’en oublier une avant la réunion :

  • tétine ;
  • câlin du soir ;
  • histoire du soir ;
  • veilleuse ;
  • PAI (projet d’accueil individualisé) ;
  • maladie ;
  • difficultés à manger.

Chaque école est différente, mais la plupart du temps, les maîtresses/maîtres essayent de faire des chambres avec au moins un copain pour votre enfant. N’hésitez pas à aborder le sujet. Cela rassurera votre petit et aiguillera la maîtresse, qui a déjà beaaaaauuuuucoup à faire pour préparer ce voyage scolaire.

Osez la question : quand les avons-nous au téléphone ?

Contrairement à ce qu’on s’imagine, le moins possible est souvent le mieux. En général, c’est au moment où nous les avons au téléphone que les plus petits réalisent que nous sommes loin d’eux. Si c’est rassurant pour nous, ce n’est clairement pas le cas pour eux.

En général, les maîtresses/maîtres évitent les appels et ce n’est pas plus mal. Vous pourrez découvrir un petit message commun ou quelques photos en fin de journée sur le panneau d’affichage de l’école, le blog de classe, etc.

Si vous n’osez pas aborder certains sujets, vous pouvez toujours poser vos questions par mail ou téléphone. L’essentiel est vraiment de n’avoir aucune interrogation en suspens sur ce qui pourrait embarrasser votre enfant et générer du stress chez vous.

Préparez ce premier voyage scolaire administrativement et émotionnellement

Petit point « administrativo-règlementaire » (oui, j’ai inventé ce mot)

Un voyage scolaire reste facultatif. Si votre enfant n’y participe pas, il sera accueilli à l’école.

J’insiste d’ailleurs sur ce point, car si un enfant se rend malade d’aller en voyage scolaire et que la question se pose de ne pas l’y inscrire, vous avez tout à fait la possibilité de ne pas le faire.

PS : si l’école vous met une pression d’enfer, que l’enseignant menace votre enfant d’être exclu du groupe, il devrait penser à une réorientation professionnelle. Certains se reconnaîtront sûrement ici.

Certains documents vous seront demandés comme :

Ça y est, toutes les questions sont posées ! Reste plus qu’à préparer votre merveille pour le grand départ !

Petit point « émotions »

Certains enfants sont ravis de partir et habitués à être séparés. Pour d’autres, c’est un peu plus compliqué, mais pas de panique, vous pouvez les aider.

Pour cela, voici quelques astuces.

Durant les mois qui précèdent :

  • Si votre enfant n’a pas appris à se laver les cheveux, le corps et les dents seul, c’est le moment de s’y mettre ! Rassurez-vous, vous avez encore quelques mois pour l’accompagner dans ses gestes du quotidien et si ce n’est pas parfait quand vous n’êtes pas là, il n’y aura pas péril dans la demeure. Les routines peuvent être un très bon support pour l’aider dans cet apprentissage.
  • Faites dormir votre enfant une nuit de temps en temps à l’extérieur chez papy, mamie ou tata…
  • Pour ceux qui n’ont pas la possibilité de profiter de la famille à proximité, c’est l’occasion de vous initier aux soirées pyjamas. Vous pouvez en parler avec d’autres parents (notamment lors des fameuses réunions) et leur proposer un échange mutuel de soirées pyj !
  • Parlez de ce fameux voyage scolaire de temps en temps à votre enfant, comme d’un super évènement. Pas la peine d’en faire des caisses non plus, vous risquez de lui mettre la pression XD, mais juste par petites touches, histoire que ce ne soit pas une redécouverte quand le séjour arrivera.

Durant la semaine précédant le voyage scolaire :

  • Incluez-le dans la préparation de la valise afin qu’il ne se trouve pas perdu devant ses affaires quand vous ne serez pas là. Pensez à marquer tous les vêtements avec le nom de votre enfant. 6 enfants de 5 ans en séjour dans une chambre, c’est Armagédon puissance 1000 …

Astuce : pour lui faciliter la vie, utilisez 1 sac/1 tenue. Inutile de faire des frais, prenez des sacs transparents type sacs congélation, ça fera très bien l’affaire.

Psssst : vous pouvez aussi lui glisser 1 mot surprise par jour dans chacun de ces petits sacs.

Certaines maîtresses invitent leurs élèves à mettre dans la valise une photo de famille.

Dire au revoir (et ne pas pleurer)

Vous avez la boule au ventre de voir votre petit bout vous dire au revoir à travers la fenêtre embuée du car scolaire ! Rassurez-vous, dans quelques heures, il sera en train de vivre une magnifique expérience avec sa classe que vous aurez plaisir à découvrir à son retour.

Vous souhaitez nous partager votre expérience « voyage scolaire » ?

N’hésitez pas à mettre un petit commentaire sous cet article ou sur le compte Instagram de l’Atelier Gigogne.

routine tableau magnétique enfant autonomie organisation

Ma petite routine

39,90
Doudou des émotions cadeau bébé

Doudou des émotions

29,90
Organisateur mensuel planificateur familial tableau magnétique magnets organisation charge mentale

Organisateur familial mensuel

39,90
pictogramme expedition
Expedition
en 48h
pictogramme paiement
Paiement
sécurisé
pictogramme livraison
Livraison offerte
dès 59€ d'achat
Enregistrez votre adresse mail pour recevoir les infos
Recevez avant tout le monde nos offres, nouveautés et plein d’autres surprises!
0
    0
    Mon panier
    Votre panier est videRetourner sur la boutique
    Jusqu'au 15 juillet 2024
    5€ offerts

    Sur votre prochaine commande.
    En vous abonnant à notre newsletter :