Comment préparer la rentrée scolaire et anticiper la séparation

Comment préparer la rentrée scolaire et anticiper la séparation ?

Sommaire

La rentrée scolaire peut être stressante, voire angoissante pour certains enfants, mais aussi pour nous, leurs parents. Qu’il s’agisse d’une toute première rentrée ou d’une reprise, c’est un chamboulement dans le quotidien qui peut être anticipé. Comment faire pour que la séparation se passe bien ? Quelles petites astuces peuvent aider les enfants à mieux vivre l’absence de leurs parents ? On fait le point !

 

Parler de l’école

Pour préparer la rentrée scolaire, il est très important de parler de l’école avec votre enfant. Vous pouvez vous appuyer sur des livres comme Le crocodile de l’école, Petit loup rentre à l’école ou tout autre album jeunesse avec le héros préféré de votre petit Bibou.

Discutez avec lui de la chronologie des journées, des adultes qui seront présents, des futurs copains, etc. Aussi, pour lui montrer le déroulement de la semaine, servez-vous du semainier ma jolie semaine. Cet outil ludique lui permettra de se repérer dans le temps.

S’il s’agit de la première rentrée à l’école maternelle, n’oubliez pas d’évoquer la séparation. L’enfant doit comprendre que vous ne resterez pas à l’école avec lui, il ne faut pas lui mentir. Peut-être qu’à l’évocation de la séparation, votre petit chou va exprimer de la peur. Prenez le temps de l’écouter et de le rassurer.

Montrez-vous enthousiasme quant à la rentrée de votre enfant et soulignez les aspects positifs de cette nouvelle expérience : “tu vas apprendre pleiiiiiiiin de choses ! Tu vas te faire de nouveaux amis, ça va être chouette !”

 

Construire les rituels du matin et du soir avant la rentrée scolaire

Certains rituels facilitent le coucher et l’endormissement des petits. Mais les rituels du matin ont aussi leur utilité : ils permettent d’éviter le stress et la précipitation avant d’aller à l’école. Essayez de mettre en place tout ça quelques jours avant la rentrée. Utilisez ma petite routine pour bien réfléchir avec l’enfant de ce qui doit être fait le matin et/ou le soir : le brossage de dents, le repas, l’histoire, etc.

En testant ces petits rituels avant la rentrée, vous pourrez aussi voir le temps qu’ils exigent. De quoi commencer septembre plus sereinement !

 

Mettre en place un objet-lien pour la séparation

Au début de l’année scolaire, peut-être qu’un objet pourrait aider votre enfant à se rassurer et à faire le lien avec la maison ou avec vous. Voici quelques idées testées et approuvées !

 

Un objet de la maison

Votre enfant peut prendre son doudou s’il en a un, mais vous pouvez aussi lui donner un petit objet qu’il connaît bien ou qui l’apaise comme une de ces bouteilles sensorielles par exemple. Il pourra les garder avec lui toute la journée en votre absence, les toucher et les regarder en cas de petit coup de blues.

 

Le sac à bisous

Connaissez-vous le sac à bisous ? Il s’agit d’un petit sac avec des papiers sur lesquels vous aurez fait un bisou avec un rouge à lèvres. Laissez le petit sac dans le cartable de votre Bibou. Si besoin, il pourra sortir les bisous de maman/de papa !

 

Le petit coeur sur le bras

Autre astuce : le matin, avant de partir à l’école, dessinez sur votre bras et sur celui de votre enfant un petit cœur discret. Expliquez à votre enfant que vous êtes liés par ce cœur et qu’en le touchant, vous penserez l’un à l’autre.

 

Le jour de la rentrée

Le jour de la rentrée scolaire, il se peut que votre enfant pleure au moment de la séparation, ou pas ! Faites un gros câlin, rappelez à votre petit chouchou que vous serez là à la sortie de l’école et ne traînez pas trop, car de toute façon, il viendra un moment où il faudra partir ! Laissez le maître, la maîtresse ou l’atsem prendre le relais.

Rassurez-vous, une fois les parents partis, les enseignants racontent souvent que les pleurs cessent assez rapidement. Quoi qu’il en soit, rappelez-vous que les pleurs sont normaux, ils permettent aux enfants de manifester leur attachement et il est plutôt sain qu’un enfant exprime ses émotions, même s’il s’agit de la tristesse et que vous n’aimez pas ça. Oui, c’est dur, et vous aussi il faut vous préparer…

 

Vous aussi, préparez-vous !

La rentrée en maternelle est parfois difficile à vivre pour les parents (plus que pour les enfants). C’est peut-être un détail pour vous (mais pour moi ça veut dire beaucoup…), mais cette première rentrée marque un chamboulement parfois profond pour beaucoup de parents. Votre bébé est désormais un écolier et c’est tout un travail de deuil de la petite enfance qui commence pour vous ! Il faut prendre de nouveaux repères, accepter que son enfant passe des journées dont on ne saura rien ou presque. À la crèche ou chez la nounou, les parents ont des transmissions, mais quand l’école commence, il faut accepter de ne plus tout savoir.

Il y a aussi des parents pour qui l’école était un enfer… Des souvenirs un peu désagréables peuvent remonter à la surface et être source d’angoisse. Essayez d’y voir clair dans vos émotions, de comprendre ce qu’une rentrée scolaire évoque pour vous. Cela vous permettra de ne pas faire d’amalgame : la scolarité de votre enfant est différente de la vôtre. Faites-lui confiance !

Dans la mesure du possible, il est préférable de ne pas pleurer devant votre enfant au moment de la séparation à l’école. Mais, si ça arrive et bien ce n’est pas non plus un drame ! Vous pouvez tout à fait expliquer à votre progéniture que c’est difficile pour vous aussi de vous séparer de lui, mais que vous avez confiance et que vous êtes content qu’il aille vers de nouvelles aventures !

 

Allez, courage, il y a de fortes chances pour que tout se passe très bien ! Je vous souhaite de vivre cette rentrée en toute sérénité.

 

N’hésitez pas à venir partager votre expérience sur le compte Instagram de l’Atelier Gigogne.

 

Mathilde - Plume d’or de la team Gigogne

Malgré sa formation d’éducatrice de jeunes enfants, elle aussi galère à élever les siens au quotidien ! Mathilde écrit pour proposer modestement quelques astuces aux parents et leur donner confiance en leur parentalité. Passionnée par les livres pour enfants, la gastronomie (pas pour cuisiner, plutôt pour la manger), mais véritable quiche en organisation, elle est accro aux produits de l’Atelier Gigogne et aux jeux de mots !

Ma petite routine

39,90
cartes encouragements

Cartes encouragements

9,90

Cartes mots doux

10,90
Expedition
en 48h
Paiement
sécurisé
Livraison offerte
dès 59€ d'achat
Enregistrez votre adresse mail pour recevoir les infos
Recevez avant tout le monde nos offres, nouveautés et plein d’autres surprises!
0
    0
    Mon panier
    Votre panier est videRetourner sur la boutique