énurésie nocturne, éviter les pipis au lit

Énurésie nocturne : comment éviter les pipis au lit ?

Sommaire

Quel parent n’a jamais été réveillé en plein milieu de la nuit par sa progéniture qui lui susurre à l’oreille “Maman, j’ai fait pipi au lit !” ?

Qui ne s’est pas déjà levé à 4h du mat’, les yeux pas du tout en face des trous et la trace de l’oreiller sur la joue pour changer les draps et le pyjama de son marmot tout trempés ?

Si nous connaissons tous ça, c’est parce que l’énurésie nocturne est complètement normale. Entre 2 et 4 ans, 1 enfant sur 2 contrôle très bien sa vessie le jour, mais pas la nuit. Entre 5 et 7 ans, on estime que 11% des enfants présentent une énurésie nocturne. Et pourtant, le sujet reste malheureusement tabou ! C’est dommage, car il n’y a rien de honteux à se réveiller mouillé dans son lit la nuit. Alors justement, parlons-en !

C’est quoi l’énurésie ?

L’énurésie désigne une miction involontaire et incontrôlable, épisodique ou régulière. Bon, pour faire simple, il s’agit du fameux pipi au lit !

On parle d’énurésie chez un enfant après l’âge de 5 ans. Pourquoi ? Parce que c’est à partir de cet âge que d’un point de vue physiologique l’enfant a complètement acquis le contrôle de ses sphincters.

Il existe plusieurs types d’énurésie :

  • L’énurésie primaire qui concerne les enfants qui n’ont jamais été propres la nuit ;
  • L’énurésie secondaire qui concerne les enfants qui ont déjà été propres pendant 6 mois ou plus et qui recommencent à faire pipi au lit.

On parle également d’énurésie sévère si l’enfant mouille ses draps plus de trois nuits par semaine.

Pourquoi un enfant fait-il pipi au lit ?

On a dit pendant trop longtemps que l’énurésie n’était qu’un problème d’ordre psychologique. Il est vrai qu’il faut prendre en compte cet aspect, mais attention à ne pas en faire systématiquement la seule et unique cause !

Bien sûr, un enfant peut faire pipi au lit parce qu’il boit tout simplement trop d’eau avant d’aller se coucher. Mais il peut y avoir d’autres raisons.

Certains chercheurs mettent désormais en avant le facteur héréditaire. En effet, on estime qu’un enfant dont l’un des parents a fait de l’énurésie nocturne dans son enfance a environ 25 % plus de risque d’en être atteint.

Il existe aussi parfois des causes biologiques. Je ne vais pas rentrer dans les détails, car je ne suis pas médecin, mais il est toutefois important de savoir qu’il est possible que la vessie de votre enfant soit trop petite ou que la quantité d’urine produite la nuit soit trop importante. On peut aussi ajouter d’autres causes médicales plus rares comme l’apnée du sommeil, le diabète ou d’autres problèmes de santé dont l’énurésie ne serait qu’un symptôme.

Lorsque l’énurésie survient soudainement alors que l’enfant était propre depuis plus de 6 mois, il s’agit souvent d’une cause psychologique. Un déménagement, un divorce, l’arrivée d’une petite sœur ou d’un petit frère, le décès d’un proche, des soucis à l’école, une agression sexuelle… Toutes ces choses plus ou moins graves peuvent s’exprimer pendant le sommeil de l’enfant par des cauchemars et/ou des pipis au lit.

Enfin, sachez que certains enfants mettent tout simplement plus de temps que d’autres avant d’arrêter de porter des couches la nuit. Il s’agit d’une étape de développement à franchir, c’est comme ça ! Cela ne fait pas de votre enfant un extraterrestre et encore moins de vous un mauvais parent. Rassurez-vous !

Quand faut-il consulter pour l’énurésie nocturne ?

Vous l’avez compris, la plupart du temps l’énurésie n’a rien de grave. Ce qui pose problème par contre, c’est qu’un enfant qui fait pipi au lit peut avoir une mauvaise estime de lui-même ou bien refuser d’aller dormir chez des copains ou encore avoir peur de partir en voyage scolaire parce qu’il a honte de mouiller ses draps la nuit. Il ne s’agit donc pas de faire l’autruche ! Et puis de votre côté, une nuit sans réveil, c’est sympa aussi non ?

Alors, si ce petit souci vous inquiète ou que vous sentez que c’est un sujet pour votre petit trésor, n’hésitez pas à en parler avec votre médecin traitant. Cela vous permettra d’éliminer toute cause organique et de bénéficier d’un traitement si besoin.

Par ailleurs, n’attendez pas pour consulter si votre enfant :

  • Recommence soudainement à faire pipi au lit après avoir été propre durant plusieurs mois ;
  • Se plaint de douleurs lorsqu’il urine ;
  • À toujours très soif ;
  • Ronfle.

Énurésie nocturne : comment aider votre enfant ?

Je ne vais pas vous mentir : il n’y a pas de solution miracle pour en finir avec l’énurésie.

Mais attendez, ne partez pas ! Il existe quand même quelques astuces pour aider votre enfant à passer ce cap plus facilement.

Votre petit bout ne le fait pas exprès !

Avant toute chose, gardez en tête qu’il ne s’agit pas d’un plan machiavélique de votre enfant pour saboter vos nuits. Non, faire pipi au lit, n’a rien d’intentionnel ! Rien ne sert de le faire culpabiliser, encore moins de le réprimander ou de le punir. Au contraire, cela ne ferait qu’empirer les choses.

Essayez d’être patient et indulgent, même si vous êtes complètement crevés, rincés, lessivés. Oui, je sais bien que c’est dur, mais vous allez y arriver !

Le dialogue avant tout

La première chose à faire est tout simplement de parler avec votre enfant. Peut-être que votre petit a juste besoin d’exprimer certaines angoisses.

Et si vous vous sentez démuni face à une situation, n’ayez pas peur de consulter un pédopsychiatre ou un psychologue. Un petit coup de pouce peut parfois suffire, alors pourquoi s’en priver ?

Faites attention à sa consommation de liquide le soir 

Essayez de limiter la quantité de liquide que votre enfant boit le soir. Relisez : j’ai bien dit limiter, pas supprimer ! Il ne s’agit pas d’envoyer un enfant mort de soif au lit, non non non, pas de ça chez nous !

Restreignez les boissons 2 à 3 heures avant l’heure du coucher tout en expliquant à votre enfant la relation entre le fait de boire avant de dormir et le pipi au lit.

Pensez aussi à éviter au moment du dîner les aliments riches en eau, comme la soupe ou les yaourts liquides, mais aussi les aliments qui contiennent des substances diurétiques comme les asperges, le concombre ou le melon.

Créez une routine

Habituez votre petit Bibou à faire pipi avant d’aller au lit. Inscrivez le passage aux toilettes dans sa petite routine du soir pour qu’il devienne automatique. Précisez aussi à votre enfant qu’il doit prendre son temps pour bien vider sa vessie jusqu’au bout.

Facilitez-lui la vie !

Pas facile d’aller faire pipi dans le noir ou quand on dort dans un lit superposé, pas vrai ? Imaginez ce qui peut compliquer l’accès aux toilettes en plein milieu de la nuit pour un enfant. L’installation d’un pot à proximité ou d’une petite veilleuse pourrait peut-être l’aider ? Posez-lui la question et essayez de trouver ensemble des solutions.

L’astuce en plus :

Vous pouvez superposer un drap-housse avec une alèse jetable puis un autre drap-housse. Comme ça, en cas de pipi, il vous suffira de retirer le drap-housse et l’alèse souillés.

Il existe aussi des alèses pour couettes (on y pense moins mais c’est clairement une bonne idée)

Sinon, sachez qu’il existe des sous-vêtements et des pyjamas absorbants. Plus discrets qu’une couche, ils permettront à votre enfant de ne pas se sentir infantiliser… À tester !

Du soutien, encore et toujours !

Soutenir notre enfant dans toutes les étapes de son développement, tel est notre job de parent ! Dites bien à votre petit cœur que beaucoup d’autres enfants font pipi au lit tout comme lui et que vous savez bien qu’il ne le fait pas exprès. Et pourquoi pas lui glisser une petite carte mot doux sur son oreiller pour l’encourager ?

Répétez-lui que vous avez confiance en lui et que vous savez que ces petits accidents finiront par s’arrêter.

Et surtout, n’oubliez pas que dans la grande majorité des cas, l’énurésie nocturne disparaît d’elle-même avec le temps, tout simplement !

 

Mathilde - Plume d’or de la team Gigogne

Malgré sa formation d’éducatrice de jeunes enfants, elle aussi galère à élever les siens au quotidien ! Mathilde écrit pour proposer modestement quelques astuces aux parents et leur donner confiance en leur parentalité. Passionnée par les livres pour enfants, la gastronomie (pas pour cuisiner, plutôt pour la manger), mais véritable quiche en organisation, elle est accro aux produits de l’Atelier Gigogne et aux jeux de mots !

routine tableau magnétique enfant autonomie organisation

Ma petite routine

39,90
Cartes mots doux encouragements enfant soutien apprentissage

Cartes motivation

9,90
pictogramme expedition
Expedition
en 48h
pictogramme paiement
Paiement
sécurisé
pictogramme livraison
Livraison offerte
dès 59€ d'achat
Enregistrez votre adresse mail pour recevoir les infos
Recevez avant tout le monde nos offres, nouveautés et plein d’autres surprises!
0
    0
    Mon panier
    Votre panier est videRetourner sur la boutique
    Jusqu'au 15 juillet 2024
    5€ offerts

    Sur votre prochaine commande.
    En vous abonnant à notre newsletter :