peur du noir

Mon enfant a peur du noir : 5 astuces pour le rassurer

Sommaire

Tous les soirs, c’est la même histoire ! Au moment du coucher, vous prenez le temps de lire une histoire à votre enfant, de le câliner, de lui souhaiter bonne nuit et puis vous éteignez la lumière. Et là, il se met à pleurer, refuse de s’endormir de peur qu’un monstre surgisse, qu’une sorcière apparaisse ou qu’un loup-garou sorte de l’armoire.

En bref, comme beaucoup d’autres petits de son âge, votre choubidou a peur du noir et vous vous demandez comment faire pour l’aider à s’apaiser. Justement, voici 5 astuces à tester pour tenter de le rassurer.

 

Pourquoi les enfants ont-ils peur du noir ?

La peur du noir est plutôt banale. Elle apparaît chez les enfants vers l’âge de 2 ans et persiste généralement jusqu’à l’âge de 5 ans.

En fait, cette peur est souvent liée à une angoisse de séparation, inévitable au moment du coucher. L’enfant se retrouve seul dans sa chambre et commence à paniquer, il appelle ses parents et leur demande de rester avec lui.

Vous pourrez d’ailleurs peut-être constater que votre petit trésor n’a plus du tout peur du noir lorsqu’il dort dans votre chambre. Comme de par hasard !

C’est aussi le soir que l’imaginaire des petits prend le dessus. L’obscurité leur donne l’impression que des loups-garous ou autres monstres peuvent surgir à tout moment. Mais, pour leur défense, qui n’a jamais cru voir une ombre dans sa chambre en plein milieu de la nuit ?

Normalement, avec le temps, votre enfant devrait prendre confiance en lui et se rassurer tout seul. Contrairement à ce qu’on peut penser, la peur n’est pas une émotion négative. Elle aide les enfants à faire leurs expériences, à se dépasser et à grandir. Attention, cela ne veut pas dire qu’il faut les laisser se forger leur caractère en étant terrorisés ! Non, le mieux reste de les accompagner autant que possible. Voici donc 5 astuces pour les aider à se rassurer.

 

5 astuces pour aider votre enfant à surmonter sa peur du noir

Vous vous sentez un peu désemparé face à la situation ? Essayez ces petites astuces !

Astuce n°1 : Aidez votre enfant à exprimer ses peurs

Si votre enfant vous dit qu’il a peur du noir, ou qu’il vous le montre grâce à son doudou ou à des signes, rien ne sert de l’ignorer ou de minimiser son angoisse. La première chose à faire est de prendre le temps de parler avec lui de sa phobie. Dans un premier temps, votre empathie l’aidera certainement à s’apaiser.

Demandez-lui de vous expliquer précisément ce qui lui fait peur, ou même de le dessiner. Il pourra ensuite écraser ou froisser le papier pour faire disparaître les vilains monstres qui l’effraient !

Ce sera aussi le bon moment pour lui faire comprendre que les dragons n’existent que dans les histoires et qu’il n’y a aucun crocodile dans la maison.

Enfin, si ce sont des bruits qui l’angoissent, restez auprès de lui pour les identifier. Il s’agit peut-être d’un simple bruit de tuyauterie ou d’un volet qui claque. Il vous sera alors facile de démystifier ce qui peut l’inquiéter.

 

Astuce n°2 : Laissez-lui une lumière

La pénombre fait souvent moins peur que l’obscurité. C’est pourquoi une lumière suffit généralement à rassurer les enfants.

Une veilleuse dans la chambre peut très bien faire le job. Et pourquoi pas choisir le modèle ensemble ?

Vous pouvez aussi laisser la porte de la chambre entrouverte et allumer la lumière dans le couloir. Cette technique est parfois suffisante pour aider un enfant à surmonter sa peur d’être seul la nuit.

 

Astuce n°3 : Mettez en place un rituel du coucher

Le rituel du coucher est une routine qui permet aux enfants de comprendre qu’il est bientôt l’heure d’aller au lit. Cela leur donne un repère rassurant et offre un climat propice à l’endormissement.

Ce rituel peut prendre différentes formes : il peut s’agir d’un petit retour au calme, d’une lecture, d’une chanson ou d’un simple câlin. Peu importe, l’objectif est d’apaiser votre petit bout d’chou avant d’éteindre la lumière et de le laisser seul dans sa chambre.

 

Astuce n°4 : Aidez-le à avoir confiance en lui

Votre enfant se souvient-il de la fois où il a fait de la tyrolienne tout seul comme un grand ? De celle où il a sauté du plongeoir à la piscine ? Rappelez-lui à quel point il est super courageux !

N’hésitez pas à lui laisser une petite carte d’encouragement sur sa table de nuit et dites-lui qu’il a déjà su surmonter ses peurs à différentes occasions et que vous savez que cette fois aussi, il y arrivera.

 

Astuce n°5 : Lisez des livres avec lui

Savoir que l’on n’est pas seul à avoir peur du noir, ça rassure beaucoup ! C’est pour cela que les livres pour enfants sont de formidables supports pour aborder ce sujet. En comprenant que certains personnages vivent la même chose que lui, votre enfant réalisera que lui aussi peut surmonter sa peur.

P’tit Loup a peur du noir, Peur du noir moi ?, Il y a un alligator sous mon lit… Il existe de nombreux albums autour de ce thème.

Choisissez un livre avec un personnage que votre enfant aime bien ou alors un livre plutôt drôle et humoristique afin de lui faire penser à autre chose qu’à des monstres avant de fermer ses petits yeux.

Enfin, n’oubliez pas de demander tout simplement à votre enfant ce qui pourrait l’aider à surmonter cette angoisse. Nous, les super parents, on se creuse la tête, mais parfois quand on pose la question à nos p’tits choux, ils ont leur propre solution !

Et puis, si cette peur du noir perdure au-delà des 5 ans de votre enfant ou que vous sentez qu’il s’agit d’une peur panique irrationnelle, n’hésitez pas à en parler à votre médecin ou à consulter un psychologue. Il s’agit peut-être de nyctophobie (phobie du noir) et dans ce cas, il est préférable que vous vous fassiez accompagner.

 

Mathilde - Plume d’or de la team Gigogne

Malgré sa formation d’éducatrice de jeunes enfants, elle aussi galère à élever les siens au quotidien ! Mathilde écrit pour proposer modestement quelques astuces aux parents et leur donner confiance en leur parentalité. Passionnée par les livres pour enfants, la gastronomie (pas pour cuisiner, plutôt pour la manger), mais véritable quiche en organisation, elle est accro aux produits de l’Atelier Gigogne et aux jeux de mots !

2

Lampe nomade veilleuse – Augustin

79,00
bouteilles sensorielles lunes

Bouteille sensorielle lunes

14,90

Cartes bébé signe – mon rituel du soir

8,90
Expedition
en 48h
Paiement
sécurisé
Livraison offerte
dès 59€ d'achat
Enregistrez votre adresse mail pour recevoir les infos
Recevez avant tout le monde nos offres, nouveautés et plein d’autres surprises!
0
    0
    Mon panier
    Votre panier est videRetourner sur la boutique