Limites éducatives : Comment poser un cadre ferme et bienveillant à nos enfants ?

Sommaire

Limites éducatives – Être parent c’est un métier d’artiste ! Il faut savoir faire le clown pour passer de bons moments, jongler avec les compromis pour éviter les crises, dompter l’animal qui surgit parfois sans prévenir du corps de son enfant, se balancer de discussions en négociations… Un véritable boulot d’équilibriste ! Sans oublier les fameuses limites éducatives. Car pour qu’un enfant puisse se développer de manière saine et équilibrée, il lui faut un cadre. Essayons de décrypter ensemble cet art subtil qui consiste à fixer des règles à nos enfants, sans qu’elles soient ni trop rigides, ni trop flexibles.

 

Mieux comprendre les limites éducatives

Quand j’étais en formation pour devenir éducatrice de jeunes enfants, j’avais une prof de psychologie qui nous avait donné une métaphore sur les limites éducatives dont je me souviens très bien. Elle nous avait demandé de nous imaginer devant un couloir dans l’obscurité. La seule façon d’avancer dans ce couloir était de toucher les murs pour se repérer.

Maintenant, imaginons que les murs de ce couloir soient trop serrés. Il serait alors impossible d’avancer ! À l’inverse, si ces murs étaient trop écartés, il serait également impossible d’avancer.

C’est ça donner des limites à son enfant : si les limites sont trop strictes, l’enfant ne peut pas progresser, il ne peut pas grandir et si l’éducation est trop permissive, trop laxiste, alors l’enfant est perdu.

Tout est une question d’ajustement. Les enfants ont besoin de limites et de repères pour se sentir en sécurité. Cela fait partie de l’apprentissage de la vie où tout n’est pas permis !

Pour bien vivre ensemble, nous devons tous respecter certaines règles ainsi que des lois établies. En tant que parents, c’est à nous de définir le cadre et de faire en sorte que l’enfant le comprenne, d’abord au sein de la famille, puis à l’extérieur de la maison.

En apprenant aux enfants les limites, nous leur apprenons des notions de respect, d’empathie et de responsabilité.

 

6 astuces pour poser un cadre bienveillant

Lorsqu’il s’agit de poser des limites éducatives, toute la difficulté réside dans le fait de poser un cadre clair tout en restant bienveillant envers l’enfant. Comment y parvenir ?

 

Définir des règles claires

Pour que les enfants se sentent en sécurité, les règles doivent être claires et cohérentes. Il est essentiel de vous accorder avec l’autre parent dans la définition des règles de vie, que vous viviez ensemble ou non. Bien sûr, tout ne pourra pas être exactement pareil dans vos manières d’éduquer votre enfant, mais essayez quand même de rester un maximum cohérent pour éviter toute confusion.

Une fois que vous êtes d’accord entre vous, profitez d’un moment en famille pour établir les limites qui doivent être respectées, par exemple lors d’un conseil de famille. Ce sera alors le moment opportun pour énoncer les limites à respecter dans votre foyer au quotidien, c’est-à-dire pendant les repas, le coucher, les sorties…

 

Prévenir des conséquences si le cadre n’est pas respecté

Poser un cadre clair, c’est aussi parler des conséquences logiques si ce cadre n’est pas respecté. Là encore, tout est question de cohérence et cela permet à l’enfant d’avoir des repères, de ne pas être surpris.

Par exemple, si votre enfant refuse de mettre son manteau pour aller jouer dehors, alors il ne peut pas sortir. Pourquoi ? Tout simplement parce que vous ne voulez pas qu’il tombe malade. Cette règle est non négociable.

De cette manière, vous restez ferme et l’enfant peut comprendre qu’il y a un lien de cause à effet entre ce qu’il fait et les conséquences qui en résultent.

 

Communiquer

Il ne s’agit pas de soumettre l’enfant aux règles sans explication. Communiquer est beaucoup plus intéressant !

Prenez le temps d’expliquer à votre Bibou pourquoi ces règles existent. Écoutez son point de vue, il y aura peut-être des ajustements à faire, des choses à négocier. Si vous êtes dans un état d’esprit coopératif, alors votre enfant se sentira respecté et en confiance avec vous. Il y a beaucoup plus de chances pour qu’il adhère aux règles familiales en procédant de cette manière !

 

Favoriser l’autonomie de l’enfant

J’imagine que si vous lisez cet article, c’est que vous considérez que votre enfant n’est pas un petit soldat qui doit obéir aux règles sans broncher. Votre enfant est un être à part entière qui ressent des choses et réfléchit pour faire ses choix. En effet, lorsque l’on a une démarche éducative bienveillante, on cherche à sortir de l’autoritarisme.

Laissez votre petit trésor s’impliquer dans les différentes tâches du quotidien en lui proposant de suivre une petite routine et n’hésitez pas à lui demander de trouver des solutions avec vous quand une situation est problématique. En s’engageant de cette manière, il gagnera en autonomie.

 

Montrez l’exemple

Dans l’éducation, la notion d’exemplarité est importante, car les enfants apprennent majoritairement en nous imitant. Si vous ne respectez pas vous-même le cadre, alors vous allez perdre en crédibilité et il y a de fortes chances pour que votre enfant ne suive pas les règles établies.

Un exemple très simple : si vous insistez pour que votre enfant dise bonjour à la maîtresse lorsqu’il rentre en classe, alors vous devez, vous aussi, être poli avec les gens de votre entourage.

Ce genre de situation peut vous paraître anodine, mais si vous ne montrez pas l’exemple,  votre petit choubidou n’y comprendra rien et le vivra comme une injustice. Autant éviter les conflits inutiles, pas vrai ?

 

Encourager de manière positive

Attention à ne pas vous concentrer uniquement sur les erreurs et les transgressions de votre enfant. Il est également important de le valoriser en mettant l’accent sur ce qu’il y a de positif dans son comportement. Vous pouvez notamment lui glisser nos petites cartes d’encouragement dans son sac d’école ou sous son oreiller…

Malheureusement, nous avons tous tendance à réprimander nos enfants pour ce qu’ils ont mal fait, mais nous oublions parfois de les féliciter pour ce qu’ils ont accompli !

N’hésitez pas à venir nous partager votre expérience sur le compte Instagram de l’Atelier Gigogne.

 

Mathilde - Plume d’or de la team Gigogne

Malgré sa formation d’éducatrice de jeunes enfants, elle aussi galère à élever les siens au quotidien ! Mathilde écrit pour proposer modestement quelques astuces aux parents et leur donner confiance en leur parentalité. Passionnée par les livres pour enfants, la gastronomie (pas pour cuisiner, plutôt pour la manger), mais véritable quiche en organisation, elle est accro aux produits de l’Atelier Gigogne et aux jeux de mots !

Ma petite routine

39,90

Conseil de famille

24,90
cartes encouragements

Cartes encouragements

9,90
Expedition
en 48h
Paiement
sécurisé
Livraison offerte
dès 59€ d'achat
Enregistrez votre adresse mail pour recevoir les infos
Recevez avant tout le monde nos offres, nouveautés et plein d’autres surprises!
0
    0
    Mon panier
    Votre panier est videRetourner sur la boutique