La culpabilité parentale : Comment s'en libérer ?

La culpabilité parentale : Comment s’en libérer ?

Sommaire

La culpabilité parentale – Aujourd’hui, nous les parents sommes accablés par des injonctions de la part de la société, mais aussi par tout un tas de méthodes éducatives véhiculées par Internet, les réseaux sociaux, les livres, notre entourage… Tout le monde y va de sa petite opinion sur l’éducation !

Difficile désormais d’échapper à ce fichu sentiment de culpabilité qui peut parfois nous pourrir la vie ! Pour beaucoup d’entre nous, la peur de mal faire avec nos enfants est devenue un poids que l’on porte au quotidien.

Loin de moi l’idée de vous donner une nouvelle injonction : celle de ne pas culpabiliser ! Comme toujours, j’ai juste envie de vous proposer quelques clefs pour vous accompagner dans votre parentalité et vous permettre d’alléger un peu votre charge mentale et votre quotidien.

 

La culpabilité parentale : Définition

  • Je crie beaucoup trop !
  • J’ai honte d’avoir mis mon enfant devant la télé alors qu’il n’a pas 3 ans… À cause de moi, il aura des troubles de l’acquisition du langage !
  • Je travaille trop, je ne suis pas assez présente pour mes enfants !
  • Je ne suis pas assez patiente et en même temps, beaucoup trop laxiste !
  • C’est ma faute s’il est souvent malade, c’est parce que je ne l’ai pas allaité, c’est sûr !

Tous les bons parents que nous sommes connaissent bien ces petites phrases que l’on rumine à longueur de journée (et parfois même de nuit). Avoir peur de se tromper, ressentir des tonnes de remords et de regrets en allant se coucher, tout remettre en question et se sentir coupable d’avoir pris telle décision ou d’avoir dit telle chose, c’est épuisant vous ne trouvez pas ?

Et bien, c’est ça la culpabilité parentale !

 

Est-ce normal de culpabiliser en tant que parent ?

La culpabilité parentale vient du fait qu’on a envie de bien faire. À la base, elle peut permettre de se sentir responsable de sa progéniture, de se remettre en question pour se pencher sur ses valeurs. Elle peut aussi nous faire prendre des décisions saines pour soi et pour sa famille. Par exemple, si on se sent coupable d’être stressée en permanence et de s’agacer pour rien, on peut réagir et décider de déménager pour aller vivre à la campagne ou changer de boulot.

Vu comme ça, c’est plutôt sain, non ?

Comme pour tout, c’est l’excès qui pose problème. Avec le développement des neurosciences qui nous informent sur la manière dont il est préférable de se comporter avec les enfants, l’émergence de la parentalité positive et de toutes les autres méthodes éducatives exposées entre autres sur les réseaux sociaux, tout le monde finit par donner son opinion sur ce qu’il faut faire ou ne pas faire avec nos marmots. On ne sait plus où donner de la tête !

Tout peut alors devenir prétexte à culpabiliser, surtout que Marie-Charlotte, la maman parfaite qui donne ses conseils à tout va au portail de l’école a le don pour en rajouter une couche !

  • “Ah oui, tu lui donnes des gâteaux industriels pour son goûter ? Tu sais qu’il y a plein de cochonneries là-dedans ?”
  • “Moi, j’ai fait la motricité libre avec Barnabé, c’est pour ça qu’il a marché à 8 mois.”
  • “Nous, on a toujours utilisé des couches lavables, c’est quand même vachement mieux pour la planète, après je dis ça, mais tu fais ce que tu veux !”

Bla-bla-bla.

L’accès à toutes ses connaissances est positif, bien sûr, mais il peut en résulter une pression démesurée sur les parents qui deviennent alors intransigeants envers eux-mêmes. À vouloir trop bien faire, notre autre copine l’anxiété s’installe progressivement. Se sentir perdu, ne plus avoir confiance en soi, penser qu’on est un mauvais parent… À son paroxysme, la culpabilité peut mener à une véritable souffrance morale et parfois au burn-out parental.

 

Comment échapper à cette culpabilité ?

Heureusement, il est possible de se libérer (du moins un peu) de la culpabilité parentale. Là, je vais demander toute votre attention parce que j’ai un gros scoop :  Nous ne pouvons pas être parfaits !

Ah bon, vous le saviez ? Mais est-ce que vous l’acceptez ?

Parce que oui, vous êtes humains et vous apprenez chaque jour à devenir parent. Vous avez donc le droit à… L’erreur ! Alors, essayez de vous traiter avec indulgence et souvenez-vous que chaque situation peut être une occasion d’évoluer ! Parleriez-vous à votre meilleur ami de la même manière que vous vous parlez à vous-même ? Je parie que non !

Essayez aussi de ne pas avoir d’exigences démesurées, car c’est le meilleur moyen pour se sentir dépassée, nulle et jamais à la hauteur ! Simplifiez-vous la vie, priorisez ce qu’il y a de vraiment important et notez-le dans votre organisateur familial mensuel.

Enfin, faites-vous confiance. Personne ne connaît votre enfant aussi bien que vous. Il est inutile de vous comparer aux autres parents ou encore de prendre au pied de la lettre toutes les méthodes éducatives que vous pouvez lire ou même les conseils de votre entourage. Certaines choses fonctionneront avec votre petit trésor, d’autres non. Cela ne signifie en aucun cas que vous avez échoué en tant que parents.

 

Si vous êtes complètement déprimé et que vous n’avez plus du tout confiance en vos compétences parentales, je vous encourage à noter dans un petit carnet ou dans votre téléphone toutes vos petites réussites au jour le jour. Vous verrez ainsi toutes les choses que vous faites très bien. Et je suis sûre et certaine qu’il y a beaucoup !

N’hésitez pas à venir partager votre expérience sur le compte Instagram de l’Atelier Gigogne.

 

Mathilde - Plume d’or de la team Gigogne

Malgré sa formation d’éducatrice de jeunes enfants, elle aussi galère à élever les siens au quotidien ! Mathilde écrit pour proposer modestement quelques astuces aux parents et leur donner confiance en leur parentalité. Passionnée par les livres pour enfants, la gastronomie (pas pour cuisiner, plutôt pour la manger), mais véritable quiche en organisation, elle est accro aux produits de l’Atelier Gigogne et aux jeux de mots !

1

Conseil de famille

24,90

Organisateur familial mensuel

39,90

To do list

5,90
Expedition
en 48h
Paiement
sécurisé
Livraison offerte
dès 59€ d'achat
Enregistrez votre adresse mail pour recevoir les infos
Recevez avant tout le monde nos offres, nouveautés et plein d’autres surprises!
0
    0
    Mon panier
    Votre panier est videRetourner sur la boutique